Le consortium

Le challenge ROSE est cofinancé par les ministères chargés de l’Agriculture et de la Transition Ecologique via l’Agence Française pour le Biodiversité (AFB) et le ministère chargé de la Recherche via l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). L’organisation du challenge est confiée au LNE et Irstea.

Agence Française pour le Biodiversité (AFB)

L’Agence française pour la biodiversité est un établissement public du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Elle exerce des missions d’appui à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de la connaissance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité des milieux terrestres, aquatiques et marins. Elle vient en appui aux acteurs publics mais travaille également en partenariat étroit avec les acteurs socio-économiques. Elle a aussi vocation à aller à la rencontre du public pour mobiliser les citoyens en faveur de la biodiversité.

Agence nationale de la recherche (ANR)

L’Agence nationale de la recherche est un établissement public administratif placé sous la tutelle du ministère chargé de la Recherche. Au service des communautés scientifiques et des acteurs de la recherche, l’agence met en œuvre le financement de la recherche sur projets en France. Sur un mode de sélection compétitive, dans le respect des principes fondamentaux internationaux, l’ANR s’attache à :

  • contribuer au développement des sciences et technologies ;
  • favoriser la créativité, le décloisonnement, les émergences et les partenariats ;
  • encourager les interactions entre disciplines, et intensifier les liens public-privé, tant sur le plan national, européen qu’international.

Dans ce cadre, l’agence a notamment mis en place l’instrument de financement spécifique Challenge. Créé en  2008, ce dispositif vise à encourager plusieurs équipes à travailler simultanément sur une même problématique en cherchant des solutions nouvelles pour y répondre. Il s’agit de stimuler la créativité, d’inciter les chercheurs à confronter leurs idées et de favoriser l’établissement de standards pour comparer différentes approches. Sur une même question scientifique, plusieurs équipes sont ainsi sélectionnées et financées pour développer des
solutions innovantes et les tester à intervalles réguliers lors de campagnes d’expérimentations conjointes, dans un esprit alliant coopération et compétition.

Les organisateurs

L’organisation du challenge est confiée au LNE et Irstea

Laboratoire national de métrologie et d'essais - LNE

Le LNE, laboratoire national de référence, pour l’industrie, en matière de métrologie a pour mission d’accompagner les entreprises dans leur démarche d’innovation et anticiper les besoins nouveaux en matière de mesures et d’essais liés aux évolutions technologiques et aux attentes nouvelles de la société dans les domaines de la sécurité, de la santé, de la qualité et de la protection de l’environnement.

Depuis 2008, le LNE, en tant que tiers de confiance, réalise des évaluations dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la robotique.

Le LNE met donc à disposition du challenge ROSE ses compétences en matière d’organisation de campagnes d’évaluation, de définition de scénarios de test, de conception d’environnements de test et de bases de données de test qualifiées et annotées, ainsi que son expertise en métrologie appliquée à l’IA pour mesurer de manière rigoureuse et répétable, au moyen de métriques et d’analyse d’incertitude, les performances des systèmes intelligents évalués.

Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture - Irstea

Irstea est placé sous la double tutelle des ministères en charge de la Recherche et de l’Agriculture. Il concentre ses recherches sur l’eau, les écotechnologies et l’aménagement des territoires. Sur un modèle de recherche « finalisée », il a pour vocation de répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux d’aujourd’hui et de demain.   Il est labellisé « Institut Carnot » depuis 2006.
Le centre Irstea de Clermont-Ferrand et plus particulièrement l’Unité de recherche « Technologies et Systèmes d’information pour les Agrosystèmes TSCF » conduit des activités de recherche, d’expertise et d’essai sur 3 thèmes forts : Robotique agricole, Agriculture numérique, Technologies pour l’épandage en s’appuyant principalement sur les sciences pour l’ingénieur et les sciences et technologies de l’information et de la communication.

Dans le cadre du challenge ROSE, l’unité de recherche TSCF apportera notamment les infrastructures de son site de recherche et d’expérimentation de Montoldre (03) (parcelles expérimentales, métrologies, systèmes d’information, moyens d’accueil…) sur lequel seront organisées les campagnes d’évaluation.

Par ailleurs, Irstea mobilise des compétences en agronomie de l’Institut d’enseignement supérieur et de recherche VetAgro Sup qui interviendra notamment sur la réalisation des annotations/interprétations de données terrain.

Co-financé par

Organisé par